point d'interrogation sur une ile déserte
Trucs et Astuces

Quel permis bateau pour quelle utilisation ?

Comme vous l’apprendrez en cours, il existe 2 catégories de permis bateau. Pour les eaux intérieures d’une part et pour les eaux maritimes d’autre part. Chacun de ces permis est divisé en deux parties : une option de base et une extension.


Permis Eaux intérieures

Lac de montagne

Option de base

Pour les eaux intérieures, la définition est simple. Vous n’avez le droit de naviguer avec votre permis que sur les eaux douces ( fleuves, rivières, canaux, lacs, étang,…et les marres, mais je doute que ce soit très utile :-). Il n’y a aucune limitation en terme de puissance du moteur.

Ce qui fait la limitation de l’option de base en eaux intérieures, c’est la longueur du bateau. Vous n’avez pas le droit de conduire un bateau dépassant 20 mètres de long.
C’est donc le permis idéal pour la pêche, les ballades sur les canaux et l’usage d’un Véhicule Nautique à Moteur (VNM aussi appelé couramment jet-ski©) en fleuve ou rivière.

Option Eaux intérieures – extension « Grande Plaisance »

Si votre projet est d’habiter sur l’eau dans une péniche et de visiter l’Europe au rythme de la batellerie sur un bateau de plus de 20 mètres vous devrez aussi passer l’extension « Grande Plaisance » de l’option eaux intérieures.


Permis Côtier

Bateaux à voiles en pleine régate

Pour les eaux maritimes la définition est légèrement plus alambiquée. Certes cela comprend toute la navigation sur l’eau salée mais on considère aussi que les lacs et les grands plans d’eau fermés sont autant de « petites mers » où le permis côtier est accepté. Dans les textes, il n’y a pas de limitation de taille. Dans les faits, vous découvrirez vite que si vous avez les finances pour un bateau dépassant les 20 mètres, vous aurez surement les finances pour vous offrir les services du marin professionnel qui va avec.

Option de base

La limitation de l’option de base (dite permis Côtier) réside dans la distance à laquelle on se trouve de l’abri le plus proche. Actuellement cette limite est fixée à environ 11 kilomètres ( on ne le dit pas comme ça mais vous le découvrirez en cours … laissons un peu de place au suspens). Dans les faits, c’est le permis idéal pour pratiquer toutes les activités nautiques ( pêche, VNM, croisière côtière, plongée,etc…) en mer et sur les grands lacs ( Vouglans, le Bourget, Annecy, Lac du Der, Etc…).

Extension Hauturière

Si l’envie de naviguer au loin vous prend ( et que vous voulez aller de Toulon à Ajaccio par vos propres moyens…) vous dépasserez alors la limite des 11 kilomètres. Il vous faudra passer l’Extension Hauturière du permis Côtier…

Quand vous aurez les 4 permis ( plus le certificat restreint de radiotéléphoniste…) vous serez alors ce que la plaisance motorisée fait de mieux ! Il ne vous restera plus qu’à passer professionnel…mais ça, c’est une autre histoire…

Avatar Pipo

Bon vent !

2 commentaires

    • admin

      Bonjour, effectivement comme vous le suggérez, vous n’avez à passer que la théorie du permis côtier. La partie pratique vous reste acquise. De plus, comme depuis 1985, l’usage de la VHF a été rajouté au permis, le fait de valider le permis vous autorisera à utiliser la VHF sur le territoire français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *